Repères chronologiques

1791- Loi

- Le Chapelier interdisant le droit de coalition des métiers.

1831- Révolte

- Révolte des canuts à Lyon, échec des négociations menées par le préfet. L’insurrection sera durement réprimée.

1848 – Révolution

- Face à la répression menée par la bourgeoisie au pouvoir, jonction du mouvement social et républicain. Sous la pression populaire, le nouveau gouvernement adopte des mesures démocratiques et sociales : proclamation de la liberté d’association, du suffrage universel et du droit du travail, ouverture des Ateliers nationaux pour assurer aux chômeurs le droit au travail, décret limitant la durée de travail à 10h à Paris et à 11h en province, abolition de l’esclavage colonial

1871 – La Commune de Paris

GIF - 2.6 ko

- C’est la première révolution prolétarienne. Outrés par l’armistice avec la Prusse, les Parisiens se révoltent contre le pouvoir et élisent une assemblée qui prend le nom de Commune. La répression de ce fait près de trente mille morts. Œuvre sociale de la Commune de Paris : abolition du travail de nuit dans les boulangeries, gestion démocratique des entreprises fermées par le patronat ou travaillant pour la Commune. Apparition du premier mouvement féminin de masse.

Cet article est issue du site de la CgtRepères chronologiques

Publicités