Conseils de surveillance des FCPE Retraite Chapeau Safran: Acte II

Logo_CGT_Safran

Conseils de surveillance des
Fonds Commun de Placement Entreprise
Retraite Chapeau Safran: Acte II

Les Conseils de surveillance des FCPE Investissement, Ouverture et Ethique Solidaire Safran se sont réunis fin avril 2014. Les élus de ces fonds se sont prononcés sur les propositions de résolutions proposées à l’ordre du jour de l’Assemblée Générale des actionnaires du groupe Safran prévue le 27 mai prochain.

Ces résolutions ont été soumises au vote après une présentation des résultats des comptes consolidés du groupe Safran. Nous avons appris que le groupe bénéficie d’un crédit impôt recherche de l’ordre de 174 M€ mais que par des opérations comptables il n’y a que 40 M€ présentés dans les comptes consolidés !!!

Autre grande surprise, le retour de la Retraite Chapeau mais, cette fois, pour les mandataires sociaux (5e et 6e résolution) !

Le Conseil d’Administration Safran veut la mettre en place afin que ceux-ci bénéficient, comme les cadres hors statut du Groupe, de ce dispositif de retraite supplémentaire à prestations définies.
Les mandataires sociaux de notre groupe actuellement visés par ces résolutions sont :

  • Le Président-Directeur Général : salaire fixe de 730 K€ + part variable de 803 K€ (10e résolution).
  • Les 3 directeurs généraux délégués : salaires de l’ordre de 500 K€ part fixe + 550 K€ part variable (11e résolution).

Le but de cette retraite supplémentaire est de réduire leur perte de pouvoir d’achat. Cela va être difficile car nos mandataires sociaux ont des salaires qui dépassent les indicateurs des caisses de retraites c’est-à-dire 4*PMSS = 150 K€. Donc même avec les taux de retraite-chapeau actuel cela sera très dur de compenser leur perte de pouvoir d’achat … peut-être le conseil d’administration prévoit-il déjà l’augmentation du pourcentage des reversements pour l’année prochaine ?…

Mise à part que cette retraite-chapeau n’est pas si importante que cela d’après les explications de la direction, notre PDG du groupe a renoncé à bénéficier de son parachute doré au profit de cette retraite supplémentaire, car même si l’assemblée générale des actionnaires en 2012 a voté contre, cela n’annule pas la décision du conseil d’administration qui dans ce cas engage sa responsabilité dans son choix.

Autre très grande surprise, lors de cette réunion des conseils de surveillance, ces résolutions concernant la retraite-chapeau ont été approuvées par la CFDT et la direction (qui a pris part au vote) … la CGT s’y est fortement opposé ainsi que la CGC et FO.

Ce conseil de surveillance a quand même vu :

  • Deux résolutions rejetées, car les explications de la direction n’ont pas convaincu les élus :
  • La 2e Résolution : Approbation des comptes consolidés du groupe pour 2013.
  • La 12e Résolution : Autorisation de pouvoir au conseil d’administration pour réduire le nombre des actions par annulation de celle-ci pour les fonds Safran Ethique Solidaire et Safran Investissement.
  • Une proposition d’une nouvelle résolution par les élus pour réduire le dividende versé aux actionnaires qui est passé par action de 0,62 € en 2011 à 1,12 € en 2013 ce qui équivaut à une hausse de + 80 % en 2 ans. L’idée est que les nouvelles stratégies boursières sacrifient l’emploi à la rentabilité.

Une délégation CGT sera présente à la prochaine Assemblée Générale des actionnaires Safran le 27 mai 2014 au Palais des Congrès de Paris pour porter les revendications des salariés en interpellant le conseil d’administration du groupe.

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans FCPE, Tract. Ajoutez ce permalien à vos favoris.