Petit bilan 2011 et perspectives 2012 TOUT VA BIEN !!!

Le 23 février 2012.

 

Petit bilan 2011 et perspectives 2012 TOUT VA BIEN !!!
pour nos actionnaires

 

Mr HERTEMAN était radieux ce matin sur la chaine BFM business entre 7h30 et 8h00.

Les chiffres sont excellents et pour quelques années encore.

43 Milliards d’euros de commandes pour 4 ans

+35% hausse du résultat courant

+9.1% du chiffre d’affaires ( 11.7 Milliards d’euros)

+27% de bénéfice ( 644 millions d’euros)

Distributions de dividendes pour l’année 2011 > 260 millions d’euros

Pour les dividendes, on a augmenté de 160% en quatre ans !!!; en parallèle, les augmentations salariales ont augmenté, en moyenne, de 9.5%.

Augmentation des salaires du Directoire en 2011 >+14% (6 millions d’euros pour 7 personnes)

Palmarès des propositions de la direction pour les NAO 2012 après « négociations »:

Sont primés : SNECMA, HISPANO, TURBOMECA, MESSIER BUGATTI

  • AG > 1.3% et AI 1.3% pour les mensuels et 2.7% à 2.9% pour les cadres

Sont privés : Safran engineering services

  • AG > 0.9% et AI 1.1% pour les mensuels et 2.3% pour les cadres

Sont déprimés : SAGEM

  • AG > 1.15% et AI 1.15% pour les mensuels et 2.5% pour les cadres

Les demandes de la CGT pour les augmentations sont de :

  • AG > 3% et AI 2% pour les mensuels et 5% pour les cadres

Ces demandes sont largement légitimées au regard des derniers chiffres de l’INSEE concernant l’évolution du cout de la vie de chaque salarié >

+4% des prix dans la grande distribution sur 1an.

Dégradation importante du pouvoir d’achat >+2.3% d’inflation en 2011, +2% pour 2012

10 Revendications de la CGT

  1. NAO déclinées au niveau du groupe SAFRAN plutôt qu’au niveau société afin d’harmoniser la politique salariale.
  2. Etablissement d’une grille unique et commune des salaires et des qualifications au niveau du groupe SAFRAN, certaines sociétés l’ont déjà ( SNECMA, TURBOMECA, …)
  3. Prime d’ancienneté établie sur le salaire de base et non sur le mini-hiérarchique ( quand il existe !! ), nous avons 100 à 150 euros d’écart par rapport aux salariés SNECMA et TURBOMECA.
  4. Augmentation du nombre d’années prise en compte en passant à 18 ou 20 années au lieu de 15 actuellement car l’âge légal du départ à la retraite ne cesse de reculer.
  5. Mise en place pour les non cadres du paiement par la direction de la cotisation retraite supplémentaire ( ARIAL )  > environ 990 euros annuels par salarié cadres.
  6. Attribution pour les cadres, de la prime énergie > environ 312 euros annuels pour les mensuels.
  7. Attribution pour les mensuels de la prime FIDELITE, actuellement uniquement réservée aux cadres qui ont 5 ans d’ancienneté > 5% du salaire annuel brut.
  8. Mise en place d’un dispositif d’évaluation du temps de travail pour les cadres.
  9. Ouverture de négociations concernant la pénibilité au sein de SAGEM.
  10. Ouverture de négociations concernant l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes, sur la base des indicateurs de l’accord diversité, afin d’aboutir à la totale suppression des écarts de salaire.

Version du document au format PDF.

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Aircelle, Collectif Jeune Safran, Grève, Messier Bugatti-Dowty, Microturbo, NAO, Safran, Safran Informatique, Sagem, Snecma, SPS, Tract, Turbomeca. Ajoutez ce permalien à vos favoris.